Avoir une bonne attitude

Une bonne attitude est un élément essentiel pour réussir son entretien d’embauche et décrocher un emploi. Votre attitude va découler en grande partie sur le succès ou l’échec de vos aspirations. Toutefois, contrairement à ce que l’on croit souvent, une attitude calme et soumise n’est pas toujours la plus appropriée. Vous devez apprendre à distinguer ce que veux le recruteur et répondre à ces attentes.

En règle générale, l’attitude du recruteur est soit agressive, sympathique, agréable, décousue ou silencieuse. Dans chaque cas il est essentiel de savoir comment réagir. Nous vous donnons donc quelques conseils afin de mettre toutes vos chances de votre côté pour décrocher un emploi.

Agressive: Durant l’entretien, l’employeur va vouloir vous déstabiliser et pour cela il va utiliser l’agressivité afin de vous faire réagir. Il va mettre le point sur vos faiblesses par des questions ou des contradictions afin de vous ébranler. L’intimidation est la clé. La meilleure réponse est, dans ce cas, l’auto-contrôle, la sécurité et la confiance en vous. Ne vous laissez pas intimider.

Cordiale: Parfois, la sélection du candidat semble très ouverte, l’invitant à parler aussi librement que possible sur toutes les questions ou sujets qu’il souhaite. Ainsi, l’employeur vous cède le contrôle de l’entretien, vous permettant alors de donner autant d’informations que vous le souhaitez. De ce fait, il va distinguer les informations pertinentes et celles qui ne le sont pas. Le meilleur conseil dans ce cas est de mesurer vos paroles, parler de sujets que vous avez préparé avant d’aller à l’entretien. Suivez les points liés à votre travail et ne fournissez que les informations personnelles essentielles en rapport avec votre emploi.

Agréable: Parfois l’attitude du recruteur va au-delà de la simple cordialité,  introduisant délibérément de l’empathie pour arriver à élargir les thèmes de discussion et donner ainsi une certaine liberté au candidat. Le recruteur offre au candidat une certaine complicité. Cette attitude vous laisse une certaine liberté d’expression et a pour but de recueillir des informations importantes et pertinentes laissant entrevoir non seulement le caractère psychologique des candidats mais aussi les zones d’ombre et les points négatifs de votre situation professionnelle antérieure. Le conseil est, comme dans le cas précédent: modérez vos paroles et faites apparaître les points positifs de votre expérience passée.

Décousue: L’employeur pose des questions sur des thèmes bien diversifiés, abordant un large éventail de sujets. Cette attitude sert à désorienter le candidat, de manière à ce qu’il perde la connexion logique entre les points de chaque thème. La meilleure chose à faire dans ce cas est de retenir tout ce qui a été dit et d’essayer de rediriger la conversation vers un aspect plus professionnel, avec assez de finesse et d’adresse pour ne pas avoir l’air de fuir les questions.

Silencieuse:  Enfin, il ya des entretiens où l’employeur se réduit à formuler des questions directes et laisse des blancs, laissant libre court au candidat de les remplir. Cette attitude a pour objectif de voir si le candidat sait combler les espaces ouverts après de simples questions directes avec des informations appropriées. Notre conseil, essayez de formuler une réponse la plus concrète possible, avec aplomb et sécurité, en vous servant de votre plan initial. Essayez de résumé ce qui a été dit ou ce que vous voulez répondre et spécifiez ce que l’on vous demande de façon ponctuelle.

Étiquettes : , ,

MODÈLES DE CV

  • Modèles et exemples CV

    Modelo Currículum Vitae EuropeoModelo Currículum Vitae CronológicoModelo Currículum Vitae Funcional

    Que vous ayez besoin de modèles originaux de curriculum vitae, des exemples de CV modèles CV classique et élégant, vous pourrez les rencontrer dans notre section Modèles et exemples de CV >